Actuellement, deux formes de mobilité à l’étranger peuvent être envisagées pour certains parcours d’étude à la Fde :

  • Une mobilité de type « stage en milieu professionnel » d’une durée de 3 semaines (Master EIFFALE) à 2 mois (Licence « Pluri et MEEF ») dans un établissement d’enseignement primaire ou secondaire situé dans l’un des pays étrangers partenaires de la Fde

  • Une mobilité longue de type « semestre d’étude » complet, appelé aussi séjour académique, dans une université partenaire de la Fde à l’étranger.

LES SEMESTRES D’ETUDE OU « SEJOURS ACADEMIQUES »

Les étudiants suivent un semestre complet dans une université étrangère avec laquelle la Fde et l’Université de Montpellier ont établi une convention de partenariat.

Les étudiants participant à cette mobilité ont préalablement déterminé, avec le concours du service des Relations Internationales et en accord avec l’université d’accueil, un contrat d’étude dans lequel est précisé le contenu des enseignements retenus.

Ils suivent les cours mentionnés dans ce contrat, passent les examens selon les modalités propres à la structure universitaire d’accueil. Cette évaluation permet de valider les 30 ECTS nécessaires à l’obtention du semestre d’étude.

TÉLÉCHARGER LA BROCHURE « SÉJOURS À L’ÉTRANGER »

LES STAGES EN MILIEU PROFESSIONNEL

Les étudiants ne suivent aucun cours dans une structure de formation, ils sont placés en école élémentaire ou en maternelle pour le primaire, dans un collège ou lycée pour le secondaire.

En Licence pluridisciplinaire, 2 périodes sont possibles : soit janvier-février, soit mars-avril.

Ces stages ont lieu au cours du 2 ème semestre en 2 ème année (L2).

Les stages ont des objectifs multiples :

  • Permettre une approche comparée avec un autre système éducatif

  • Observer des pratiques professionnelles différentes,

  • Améliorer ses compétences en langue étrangère (pays non francophones)

  • S’initier à la didactique du français langue étrangère selon les destinations

  • Se confronter à l’interculturalité dans un contexte professionnel

  • Et développer sa capacité à travailler en autonomie.

Au-delà de ces 2 formules inscrites chacune dans un parcours d’étude précis, il est possible de partir suivre ses étude à l’étranger dans le cadre d’une césure (interruption volontaire dans un parcours d’étude) et pour une durée longue (un semestre universitaire voire année d’études universitaires complète).

Cette option relève d’un projet plus personnel, obéit à des contraintes administratives importantes et nécessite une longue préparation.

Elle peut nécessiter un appui et un conseil de la part du service des Relations Internationales de la Fde.

Nos partenaires pédagogiques à l’étranger

EUROPE

  • Pays nordiques (Suède, Danemark, Finlande)

  • Pays baltes (Lettonie, Estonie, Littuanie),

  • Europe de l’Ouest (Allemagne, Irlande, Royaune-Uni, Belgique, Luxembourg)

  • Europe de l’Est (République tchèque, Roumanie, Slovénie)

  • Europe méditerranéenne (Grèce, Italie, Espagne, Portugal, Malte)

AFRIQUE

  • Afrique du Nord (Maroc, Algérie)

  • Afrique subsaharienne (Bénin, Togo, Sénégal, Ghana)

AMERIQUE

  • Amérique du Nord (Etats-Unis, Canada)

  • Amérique latine (Cuba, Costa-Rica, Mexique)

Nos partenaires scientifiques à l’étranger

EUROPE

  • Université de Vérone (Italie)

  • Université de Santiago de Compostela (Espagne)

  • Latvia University (Lettonie)

  • Université de Lausanne (Suisse)

  • HEP Betune (Suisse)

  • Université d’Almeria (Espagne)

  • Université de Stavenger (Norvège)

  • Moyen-Orient

  • Université Saint Joseph (Liban)

AFRIQUE

  • ENS de Koudougou (Brukina Faso)

  • Université de Maroua (Cameroun)

  • ENS de Marrakech (Maroc)

  • Université de Carthage (Tunisie)

AMERIQUE

  • Université de Sherbrooke (Canada)

  • Université d’Ottawa (Canada)

  • Université Estacio de Sa (Brésil)

  • Stony Brook University (Etats-Unis)

  • Université du Minnesota (Etats-Unis)