(CEEDR) – L3

Référente administrative

Cathy AZEMA

04 66 65 70 85

Référent pédagogique

David Kumurdjian

04 66 65 65 79

Inscription

Faculté d’éducation de Montpellier

Lieu de formation

Florac

Cette licence forme aux métiers visant le développement et la mise en oeuvre de projets éducatifs (tout public, tout au long de la vie) sur les questions d’environnement et de développement durable. Elle peut être suivie en formation initiale ou en alternance.

Les particularités de l’alternance :

  • 18 semaines de cours, 34 semaines en entreprise
  • 5 à 6 périodes à l’Institut de Florac de 1 à 4 semaines

Avec les interventions de :

  • Réseau Ecole et Nature
  • des collectivités territoriales
  • Graine Occitanie
  • les CPIE
  • l’Université du Québec à Montréal
  • le CPIE Lozère – Réel 48 … et bien d’autres

Compétences :

  • Responsabilité pédagogique et intervention en formation en EEDD : Formés aux sciences de l’éducation et à la pédagogie, dans le domaine de l’environnement, les diplômés acquerront par ailleurs une connaissance approfondie des acteurs et des enjeux spécifiques au développement durable ainsi que les compétences nécessaires pour la gestion d’équipes et la conduite de projets.
  • Coordination de réseaux : Faciliter la circulation de l’information, mettre en place des pratiques participatives, initier des projets et fédérer les acteurs et partenaires, organiser un événement, une manifestation.
  • Conseil et médiation : Repérer les enjeux d’un territoire, les logiques d’acteurs et mettre en oeuvre des démarches de concertation et de négociation. Participer à l’accompagnement des collectivités et des établissements scolaires vers un développement durable.

Débouchés

Les structures qui recrutent sont :

  • Les entreprises spécialisées dans l’accompagnement des collectivités ou des établissements de formation et d’enseignement dans le champ de l’éducation au développement durable.
  • Les associations, qui interviennent notamment aux échelles départementale, régionale voire nationale dans le champ de l’éducation à l’environnement et au développement durable.
  • Les collectivités territoriales, les parcs naturels régionaux
  • D’autres structures sont potentiellement employeuses, telles que les entreprises et les structures de l’Économie Sociale et Solidaire (SCOP, …) qui développent des axes forts autour du développement durable et de la sensibilisation aux enjeux associés. Ce secteur est en croissance.

La formation est organisée sur une année universitaire, à partir de septembre, à Florac, en Lozère. Elle comprend :

  • deux semaines d’immersion à l’institut de Florac et une semaine de stage d’observation en entreprise ou association (chez l’employeur pour les alternants)
  • des cours et travaux dirigés : 400 heures. Une partie des enseignements se fera en pédagogie active et de projet
  • projet tuteuré : 130 heures
  • insertion en milieu professionnel : 14 semaines d’avril à juin / en entreprise dans le cadre de l’alternance ou de la formation continue
  • contrôle de connaissances : contrôle continu ou contrôle terminal à l’issue de chaque module. Soutenance orale du rapport obligatoire
  • un module “Projet professionnel et personnel” prépare l’étudiant à son insertion professionnelle

Titulaires d’un diplôme de niveau bac+2 (DUT, BTSA, DEUST, L2) dans les domaines de l’environnement, la géographie, la biologie, les sciences de l’éducation, intervention sociale.

En formation continue : demandeurs d’emploi, salariés des secteurs de la production, du conseil et de l’environnement dans le cadre du plan de formation de leur entreprise (CPF) ou en congé individuel de formation (CIF).

En alternance : dans le cadre d’un contrat d’apprentissage (- de 26 ans) ou d’un contrat de professionnalisation d’un an.

La sélection se fait sur dossier et entretien

Conditions d’inscriptions : supagro.fr/lpceeddr

UE 0 Mise à niveau et mise en projet : immersion collective dans un territoire et dans une culture professionnelle (91h)

  • Découvrir le territoire de la formation
  • Observer et analyser le métier de coordonnateur de projet en EEDD dans une structure professionnelle
  • Mission collective d’expertise/conseil dans une structure professionnelle
UE 1 Inscrire les projets dans les territoires et les grands enjeux sociétaux (100 h – crédits ECTS : 6)

  • Interroger et s’approprier les enjeux sociétaux de l’EEDD
  • Savoir construire une culture scientifique en EEDD
  • Inscrire le projet dans des territoires en mouvement
  • Etre accompagné et partager son projet personnel et professionnel
UE 2 Courants éducatifs, didactiques et de formation en EEDD (80 h – crédits ECTS : 5)

  • Adopter une posture scientifique sur les questions éducatives de l’EEDD
  • Savoir argumenter des choix pédagogiques et éducatifs
  • Adopter la posture et les compétences nécessaires à l’intervention en formation
UE 3 Postures de coordination et d’accompagnement (70 h – crédits ECTS : 4)

  • Distinguer et s’approprier les outils et les postures de conseiller, d’accompagnant, de médiateur
  • S’initier aux outils favorisant la réflexivité et le changement dans l’accompagnement et la formation
  • Savoir analyser l’activité réelle du coordinateur de projet en EEDD
UE 4 Langues vivantes et communication (50 h – crédits ECTS : 4)

  • Pratiquer une langue étrangère en favorisant la confiance et l’estime de soi
  • Savoir mobiliser un langage professionnel de l’EEDD dans une langue étrangère
  • Prendre la parole en public avec aisance pour présenter un projet, une action…
UE 5 Animer et coordonner des collectifs de travail (70 h – crédits ECTS : 5 )

  • Coordonner une équipe d’animateurs ou un collectif de professionnels
  • Savoir construire des séquences de débats et de réunions adaptées aux objectifs visés et aux participants présents
UE 6 Ecrire et concevoir un projet EEDD sur un territoire (90 h – crédits EC TS : 6 )

  • Etre capable de concevoir, écrire et planifier le suivi d’un projet
  • Identifier les différents statuts et fonctionnement des structures partenaires de l’EEDD
  • Savoir interagir avec un prestataire de la communication
UE 7 Projet tutoré (140 h – crédits ECTS : 10)

Les apprentis/alternants seront chez leurs employeurs durant cette UE. Ils rédigeront un mémoire ou rapport d’activités pour évaluer UE 7 et 8 en même temps (grille d’évaluation adaptée).

UE 8 Expérience en milieu professionnel et rédaction du rapport/mémoire (490h – crédits ECTS : 20)

Le rapport témoignera de l’expérience en situation professionnelle et de son analyse.

  • en formation « classique » : sur les bases de l’expérience du stage (14 semaines minimum),
  • en alternance : sur les bases de missions identifiées en concer tation avec l’employeur et le responsable de formation. Le rapport d’activités permettra d’évaluer l’UE 7 et 8 en même temps (grille d’évaluation adaptée).
Télécharger la brochure
Consulter la procédure d’inscription
Articles relatifs